Barbecue et champagne : Un mariage explosif !

Champagne et barbecue d'été

L’été arrive et les journées chaudes et ensoleillées nous font rêver à de joyeux plaisirs en plein air : apéritifs improvisés, randonnées à vélo, pique-niques, journées prolongées au bord de la mer, et surtout : les barbecues, où on se réunit entre amis ou en famille autour du feu. Ce qui rend ces moments encore plus mémorables : une bouteille de champagne évidemment !

Champagne et barbecue ? Vraiment ?

Le champagne n’est-il pas destiné à l’apéritif ou aux menus gastronomiques chics, étoilés au Michelin, vous demandez-vous ? Bien sûr, il l’est. Mais ce n’est qu’une facette de l’histoire, et le champagne en a beaucoup d’autres à raconter.

En tant que passionnée de champagne, je ne peux m’empêcher de le répéter encore et encore : le champagne se prête à presque toutes les occasions, des plus simples aux plus extravagantes. Vous pouvez voir de nombreux amateurs de champagne buvant leur bouteille préférée avec une pièce de viande grillée à la braise, saupoudrée d’une pincée de fleur de sel et d’un soupçon de poivre fraîchement concassé. Et honnêtement, quoi de mieux que de se détendre en plein air, au soleil, de déboucher une bouteille de champagne et de profiter d’un barbecue ?

Pour vous faciliter la préparation de votre barbecue au champagne, nous avons préparé une sélection d’idées de grillades alléchantes, de conseils d’associations et de recommandations de champagnes désaltérants qui feront de votre prochain barbecue d’été un succès éclatant.

Champagne and barbecue garden party

 

Viandes rouges grillées

Les pièces de bœuf sont de loin les plus populaires du barbecue et se marient parfaitement avec l’expression audacieuse du Pinot Noir ou du Meunier. Les champagnes jeunes et fruités conviennent parfaitement aux morceaux les plus simples, tandis que les cuvées plus complexes et plus âgées conviennent aux morceaux les plus nobles.

Champagnes à essayer avec du bœuf grillé :

Les viandes rouges au goût plus prononcé, comme l’agneau ou le canard, peuvent être une délicieuse option si vous êtes à la recherche de nouveaux goûts et de nouvelles associations, mais elles nécessitent un champagne tout aussi audacieux et puissant. Un rosé millésimé très vineux, issu de raisins rouges et ayant subi un vieillissement plus long, apportera la complexité nécessaire.

Champagnes à essayer avec de l’agneau ou du canard grillé :

Les saveurs plus subtiles des morceaux de porc ou de veau, en revanche, se marient harmonieusement avec des assemblages à base de Meunier ou un champagne pur Meunier qui apporte une texture souple et une délicate profondeur.

Champagnes à essayer avec du porc ou du veau grillé :

Champagne and grilled beef

 

Saucisses

Il existe un choix infini de saucisses élaborées à partir de différentes viandes, et un vaste choix d’assaisonnements allant de doux à épicé, ou encore avec des herbes. Couvrir ce vaste champ est un véritable défi pour tout vin. Si vous envisagez de servir des saucisses, il est préférable de s’en tenir à un champagne universel, généreux en bouche et d’une bonne structure. Un Brut classique non millésimé plaît à de nombreux palais, qu’il s’agisse de novices ou d’amateurs de bulles plus expérimentés, et s’adapte en outre facilement à de nombreux assaisonnements.

Gardez à l’esprit que les saucisses très épicées, comme les merguez ou le chorizo, risquent de dominer votre délicat champagne. Choisissez plutôt des saucisses plus douces, assaisonnées d’herbes fraîches ou séchées, d’épices douces comme les graines de fenouil, ou de paprika doux ou fumé.

Champagnes à essayer avec des saucisses grillées :

Sausages and champagne

 

Porc effiloché, travers de porc (BBQ Ribs), et autres spécialités du barbecue américain

La simple pensée de spécialités marinées et fumées lentement, comme le porc effiloché, les travers de porc, ou la poitrine de bœuf effilochée, vous donne-t-elle faim ? Ces spécialités de barbecue américain à cuisson lente demandent beaucoup de patience tout au long du processus de fumage (comptez sur une bouteille de champagne pour transformer les longues heures d’attente en un apéro prolongé), mais le résultat en vaut largement la peine.

Comme les savoureux travers de porc et marinades requièrent une longue liste d’épices, et souvent une bonne quantité de sucre, ils nécessitent un champagne dont l’intensité et le caractère vineux peuvent résister à la complexité du plat. La règle est simple : plus la liste d’épices est longue, plus le champagne doit être complexe, et plus la marinade est sucrée, plus le champagne doit être doux.

Si vous prévoyez d’en faire des sandwichs, il est préférable d’éviter d’ajouter des cornichons ou des oignons qui pourraient affecter le goût du champagne.

Champagnes à essayer avec des BBQ ribs, du porc effiloché…:

BBQ ribs and champagne
BBQ ribs are a rather uncommon match for champagne but with a few tricks they become a great match

 

Viandes blanches grillées

Les viandes blanches, telles que le poulet ou la dinde grillée, sont très polyvalentes en termes de préparation et d’assaisonnement, et le sont tout autant lorsqu’il s’agit de les associer au champagne.

Comme leur goût est plutôt subtil, elles sont généralement servies avec des sauces, du beurre aromatisé ou d’autres accompagnements qui réhaussent leur saveur. Le champagne extra-brut non millésimé qui a subi un vieillissement prolongé sur lies est un excellent choix, car il apporte la bonne dose de structure pour souligner le goût de la viande blanche et beaucoup d’onctuosité pour accompagner la plupart des plats d’accompagnement.

Des champagnes à essayer avec des viandes blanches grillées :

Champagne and grilled chicken thigs

 

Poisson et fruits de mer

Poissons et fruits de mer grillés est la plus originale de toutes les options de barbecue. Les poissons blancs et les fruits de mer comme l’espadon, le flétan, la daurade, les coquilles Saint-Jacques, les crevettes et le homard développent un goût particulièrement aromatique et une douceur subtile sur le gril et absorbent les notes fumées du feu. Subtilement assaisonnés d’un soupçon d’herbes fraîches, ou simplement garnis d’une noisette de beurre, ils s’accordent à merveille avec un Blanc de Blancs rafraîchissant et crémeux.

Champagnes à essayer avec du poisson blanc grillé et des fruits de mer :

Steaks de saumon ou de thon, quant à eux, peuvent supporter des champagnes plus intenses et se marient bien avec le rosé. L’une des façons les plus simples et des meilleures d’associer le thon et le champagne consiste à saisir le steak de thon assaisonné pendant environ une minute de chaque côté, en laissant l’intérieur cru. Dans ce cas, vous pouvez opter pour un rosé de saignée audacieux. Le saumon grillé, quant à lui, adore les rosés vieillis en fût de chêne.

Champagnes à essayer avec du thon ou du saumon grillé :

Champagne with grilled salmon and tuna

 

Avec ces inspirations culinaires en tête, vous êtes maintenant prêts pour un long été de barbecues accompagnés d’élégantes et rafraîchissantes bulles.

Bonne saison des barbecues !

Champagne toast at a barbecue party

 

Portrait Maison : Champagne Drappier

Le vignoble autour de Champagne Drappier à Urville © Photo : Champagne Drappier

Non loin de la Bourgogne, située sur les calme routes secondaires du département de l’Aube, dans la partie méridionale de la Champagne, dite la Côte des Bar, se cache dans son environnement paisible et préservé une maison de champagne de renommée mondiale : Champagne Drappier, dans le petit village d’Urville.

Loin du bruit des vignobles du nord du département de la Marne – connus pour la Côte des Blancs, la Montagne de Reims et la Vallée de la Marne – Champagne Drappier a toujours apprécié d’être entouré et protégé par ce calme, même s’il ne figurait pas sur les cartes de voyages viticoles de nombreux touristes.

L’histoire de la maison commence en 1808 avec François Drappier, un bûcheron qui travaillait pour la Cristallerie Royale de Champagne et rêvait de faire des vins qui rempliraient toutes ces scintillantes coupes de champagne qui étaient fabriquées à la Cristallerie. Il s’est installé à Urville, a acheté 1,5 hectares de terre et a commencé ce qu’il n’imaginait pas devenir un jour l’une des plus belles réussites de la Champagne.

Quelques générations plus tard, la discrète maison de champagne fait maintenant partie des noms les plus connus de la Champagne et s’est développée pour atteindre une taille de 110 hectares de vignes – dont 60 hectares sont la propriété de la famille. 17 hectares ont déjà obtenu la certification d’agriculture biologique tandis qu’une autre grande partie est encore en cours de conversion.

Contrairement à la plupart des autres maisons de champagne, le Champagne Drappier reste un domaine entièrement familial et géré par la famille, c’est pourquoi les Drappier se considèrent davantage comme une famille de vignerons que comme une marque ou un négociant.

La continuité de l’héritage et de la vision de la famille est actuellement assurée par trois générations qui travaillent ensemble sous un même toit : André Drappier – l’âme chaleureuse de la maison qui a pris sa retraite il y a de nombreuses années mais qui aime venir pour surveiller les vignobles, accueillir les visiteurs ou déguster les dernières cuvées que son fils Michel a dégorgées – le maître de chai Michel Drappier et son épouse Sylvie, ainsi que leurs enfants Charline, Hugo et Antoine, qui ont tous décidé de rejoindre le domaine ces dernières années.

La confiance dans l’idée de faire évoluer l’héritage familial sans en perdre ses origines ou son identité, le courage de trouver de nouvelles dimensions au goût Drappier à travers plusieurs générations, traverse les générations Drappier comme un fil conducteur.

À la recherche du goût universel qui plairait au plus grand nombre, André Drappier présente pour la première fois en 1952 la cuvée emblématique de la maison, la Carte d’Or Brut. L’assemblage aromatique à base de 80 % de Pinot Noir, au fruité généreux et à la douce complexité, trouve rapidement un large public à l’international et devient la référence du  » goût Drappier « , aidant André à faire grandir et développer le domaine familial dans les décennies suivantes.

La fameuse Cuvée Carte d'Or de Champagne Drappier
La fameuse Cuvée Carte d’Or de Champagne Drappier © Philippe Martineau

Lorsque Michel Drappier a rejoint son père en 1979, il s’est rapidement vu remettre les clés de la cave avec toutes les responsabilités qui vont avec ; non seulement son père voulait éviter tout conflit concernant les approches différentes des deux générations en matière de vinification, mais il sentait également que l’attention portée aux détails par Michel et son intérêt pour l’expérimentation apporteraient innovation et une touche de modernité aux champagnes du domaine.

Inspiré par la nouvelle génération de vignerons qui émergeait en Bourgogne, où Michel Drappier avait étudié l’œnologie, il s’est mis en tête de créer des champagnes plus vineux et de caractère, qui porteraient le goût unique et identifiable des vignobles de la famille. Poussé par sa curiosité sans limite, il se concentre sur l’amélioration de la qualité de la production du domaine et sur la recherche des plus petits détails pour améliorer et affiner ses cuvées avec plus de complexité, de cohérence et de caractère.

Au fil du temps, Michel Drappier a constitué dans sa cave une collection impressionnante de vins de réserve et de dames-jeannes de liqueurs de différents âges, les mettant à profit dans le processus d’assemblage comme un chef utilise sa collection d’épices de cuisine. Il y a longtemps qu’il a introduit d’énormes fûts de chêne dans ses caves à vin, désireux d’ajouter les avantages structurels et texturaux que procure le chêne, tout en minimisant l’impact que le chêne peut avoir sur le goût du champagne.

Champagne Drappier Cuvée Brut Nature © Photo : Philippe Martineau
Champagne Drappier Cuvée Brut Nature © Photo : Philippe Martineau

L’un des succès les plus inattendus de Michel Drappier a été son champagne zéro dosage, bien avant que les champagnes non dosés ne deviennent une tendance durable parmi les amateurs de vin : La cuvée Brut Nature de Drappier est faite à partir de 100% de Pinots Noirs récoltés à parfaite maturité pour amener la personnalité du Pinot Noir de la Côte des Bar à sa pure expression où il n’y a plus besoin d’ajout de liqueur. La minéralité rafraîchissante, et le crémeux de ce champagne, ont été accueillis avec tant d’enthousiasme par les amateurs de champagne qu’un Brut Nature Rosé, produit selon la méthode de la saignée, a également été lancé.

Aujourd’hui, 70 % des vignobles du Champagne Drappier sont plantés en Pinot Noir, le cépage le plus courant de la sous-région de la Côte des Bar en Champagne, et 20 % sont plantés en Chardonnay. Les 10 % restants sont consacrés aux vieux cépages champenois qui sont maintenus pour conserver la diversité de l’histoire de la Champagne. La part du lion de ces vieux cépages est constituée de 2 hectares de Blanc vrai, synonyme de Pinot Blanc, suivi de 70 ares de Fromenteau, nom historique du Pinot Gris, ainsi que de 40 ares d’Arbane et de Petit Meslier.

Les anciens cépages font renouveau chez Champagne Drappier © Photo : Philippe Martineau
Le renouveau des anciens cépages chez Champagne Drappier © Photo : Philippe Martineau

Ces petits trésors historiques sont utilisés dans le Blanc de Blancs Signature, un mélange de Chardonnay et de Pinot Blanc qui met en valeur de délicates notes de fruits jaunes, ou dans la cuvée Quattuor, un mélange original de Chardonnay avec de vieux cépages oubliés : Pinot Blanc, Arbane et Petit Meslier, ou encore dans la cuvée Clarevallis, élaborée à partir d’une base de Pinot Noir issue de l’agriculture biologique et relevée d’une touche de Meunier, Chardonnay et Pinot Blanc.

Nommée d’après le Général de Gaulle, qui préférait ce champagne pour ses réceptions privées, la cuvée Cuveé Collection Charles de Gaulle est un assemblage partiellement vieilli en fût de chêne représentant la cuvée la plus extravagante du domaine, avec une profondeur et une complexité, une longueur et une persistance remarquables. 

Une autre particularité est la cuvée Grande Sendrée dans une bouteille originale qui est une reproduction d’une bouteille de 18ème siècle, trouvée dans les caves d’Urville. En l’honneur des vieilles traditions, cette cuvée de 55 % Pinot Noir et 45 % Chardonnay est en partie élevée en fûts de chêne et entièrement remuée à la main. Le dosage provient d’une liqueur de tirage spéciale qui a été vieillie en barrique pendant plus de 15 ans, ce qui ajoute beaucoup d’intensité et de complexité en bouche. Elle existe également en version rosée : Grande Sendrée Rosé est un assemblage de 92 % de pinot noir et de 8 % de chardonnay qui prouve à quel point le raisin typique de l’Aube peut être audacieux, mais aussi raffiné et doux.

La cuvée Grande Sendrée est née au cœur du vignoble © Photo : GSmassale
La cuvée Grande Sendrée est née au cœur du vignoble © Photo : GSmassale

Aujourd’hui, la famille consacre une grande partie de ses efforts à la préservation de ses terres pour les générations futures. Conscient de la sensibilité et de la fragilité de la nature, le Champagne Drappier n’utilise aucun herbicide et n’applique que des pratiques qui protègent et respectent le vignoble, l’environnement et les sols – comme le désherbage manuel, l’enherbement partiel et le labour à cheval, qui contribuent à préserver la biodiversité et à récolter des raisins sains pour des champagnes d’exception.

Si vous vous rendez un jour à Urville, où le Champagne Drappier propose des visites et des dégustations avec beaucoup de fierté et de joie, ne manquez pas de visiter les caves historiques construites par l’abbaye de Clairvaux et d’en apprendre davantage sur l’histoire fascinante de l’Aube avant de déguster d’excellents champagnes.

Les caves historiques chez Champagne Drappier © Photo : Champagne Drappier
Les caves historiques chez Champagne Drappier © Photo : Champagne Drappier

Un petit-déjeuner au champagne pour la fête des mères

Champagne breakfast table for Mother's Day

Certains pensent que la fête des mères n’est rien d’autre qu’une invention commerciale, et d’autres, profitent de cette occasion pour célébrer leur mère de manière festive ! Ce qui est sûr, c’est que toutes les mères méritent d’être honorées pour leur amour, leur attention, et leurs soins inconditionnels, et la fête des mères est un rappel annuel pour exprimer notre gratitude à ces femmes si spéciales dans nos vies. Et quoi de mieux que de partager un petit-déjeuner cozy au champagne avec votre mère ?

Bien sûr, chaque mère a ses propres préférences et goûts, mais lui préparer un petit-déjeuner ou un brunch, et s’asseoir ensemble pour profiter d’une coupe de champagne est une bonne façon de lui dire « merci pour tout ce que tu as fait pour moi » et transformer un jour ordinaire en un jour très spécial pour elle.

Pour faire de ce petit-déjeuner au champagne une belle surprise, nous vous avons préparé quelques idées inspirantes et quelques recommandations de champagne.

Un petit déjeuner au champagne pour la fête des mères

Un joyeux petit-déjeuner au champagne

Commencez par créer une atmosphère accueillante pour votre petit-déjeuner au champagne. Un bouquet de fleur coloré ou quelques fleurs et branchages cueillis dans votre jardin réveillent les sens par ces couleurs ensoleillées et ces senteurs, et créent la parfaite ambiance pour un petit-déjeuner cozy.

Vous pouvez installer votre petit-déjeuner sur une belle nappe avec une belle vaisselle et des verres élégants, ou si le temps le permet, installer une table ou une couverture de pique-nique à l’extérieur pour un cadre moins conventionnel. En fin de compte, tout ce qui compte c’est de passer du temps ensemble.

Un petit déjeuner au champagne est une belle surprise pour la fête des mères
Un petit déjeuner au champagne est une belle surprise pour la fête des mères

 

Le champagne parfait pour un petit-déjeuner

Ce n’est un secret pour personne que le champagne accompagne de nombreux plats, mais il est aussi le meilleur choix pour de délicieux petits-déjeuners ou des brunchs festifs pour commencer une journée pétillante.

Il existe différentes approches pour choisir la bouteille parfaite pour la fête des mères. Si vous connaissez déjà les goûts de votre mère en matière de champagne, vous pouvez la surprendre avec une bouteille de son champagne préféré qu’elle ne déguste que trop rarement. Vous pouvez également choisir une bouteille que vous avez déjà dégustée ensemble – pour une occasion spéciale ou dans un lieu particulier, par exemple – afin de faire remonter tous les beaux souvenirs que vous avez partagé.

Vous pouvez également choisir une bouteille qui, selon vous, correspond à ses centres d’intérêts et à ses passions : par exemple une bouteille de Champagne Perrier-Jouët Belle Époque si votre mère est une amatrice d’art, ou une bouteille de Champagne Pommery Cuvée Louise, de Champagne Veuve Clicquot Grande Dame ou de Champagne Duval-Leroy Cuvée Femme de Champagne pour porter un toast à la féminité et aux femmes courageuses de la Champagne, ou encore une bouteille de Champagne Deutz Amour de Deutz en signe d’amour.

Un petit-déjeuner au champagne pour la fête des mères
Le champagne est le vin parfait pour un petit-déjeuner spécial

 

Pâtisseries et pain 

Si vous voulez que cela reste simple mais délicieux, ou si vous avez prévu un pique-nique à l’extérieur, vous pouvez essayer ces associations divines qui sont très légères et donc faciles à transporter partout où vous voulez surprendre votre mère : avec une brioche artisanale moelleuse ou des croissants.

Allez chez le meilleur artisan boulanger que vous connaissez, accompagnez-les de beurre salé et associez-les à un champagne à la texture douce comme le Champagne Canard-Duchêne Cuvée Léonie ou le Champagne Leclerc-Briant Brut Réserve pour transformer ces simples pâtisseries en un petit-déjeuner cinq étoiles.

Si vous voulez quelque chose d’un peu plus chic, ajoutez du lemon curd ou une marmelade d’agrumes et accompagnez ce plaisir sucré-salé d’une coupe de champagne brut. Le Champagne Devaux Cuvée D, à la texture douce mais complexe, ou le Champagne Gosset Grand Blanc de Blancs Brut, soyeux et vif, présentent le juste équilibre entre structure et acidité pour rendre cet accord exceptionnel.

Brioche au beurre salé pour le champagne

Gaufres et pancakes 

Les gaufres et les pancakes sont les vedettes de nos petits-déjeuners du week-end, et elles se prêtent également à un petit déjeuner au champagne pour une occasion spéciale. En réduisant les doses de sucre de votre recette et en évitant le miel ou le sirop d’érable, vous pouvez facilement associer votre friandise préférée au champagne : ajoutez sur vos pancakes ou vos gaufres des baies fraîches, une fine couche de sucre glace, une cuillerée de crème fraîche épaisse ou de yaourt grec, et ajoutez une touche de zeste de citron vert ou d’orange fraîchement râpé et l’accord se révèlera extraordinaire avec un verre de Champagne Alfred Gratien Cuvée Paradis Brut ou de Champagne Devaux Cuvée Rosée.

Gaufres et pancakes avec le champagne
Même les gaufres et pancakes s’adaptent au champagne – en version moins sucrée et avec des fruits frais

 

Poissons et fruits de mer 

Du saumon ou de la truite fumée, du caviar déposé sur de petits blinis, des amuse-bouche à base d’œufs de poisson, des coquilles Saint-Jacques poêlées, des crevettes, des brochettes de crevettes ou des fruits de mer frais – une sélection de ces délices salés rend un petit-déjeuner de fête encore plus spécial, tout comme le champagne.

Assaisonnez vos préparations culinaires et vos fruits de mer avec de la fleur de sel, quelques aromates comme la ciboulette, l’aneth ou le cerfeuil, et/ou un soupçon de poivre blanc ou rose uniquement ; ou encore avec de la mayonnaise, de la crème fraîche, de la ricotta ou du fromage frais. Gardez à l’esprit que les vinaigrettes au vinaigre ou aux agrumes interfèrent avec les arômes subtils du champagne et qu’il vaut mieux les éviter.

Pour un accord parfait, choisissez un Champagne Philipponnat Royale Réserve Non-Dosé pour mettre en valeur la pureté du poisson et des fruits de mer, ou un Champagne Henriot Blanc de Blancs pour souligner délicatement la texture crémeuse du caviar.

Fish, seafood and caviar for a champagne breakfast
Du saumon fumé ou des crevettes poêlées se marient parfaitement avec le champagne
Blinis au poisson et caviar avec du champagne
Essayez les blinis ou le caviar pour un petit-déjeuner très luxeux – un accord magique avec le champagne !

 

Œufs et champagne

Ce qui peut être une surprise pour beaucoup, est une évidence pour ceux qui l’ont déjà essayé : des œufs et du champagne ! Les œufs Bénédicte, par exemple – recouverts d’une onctueuse sauce hollandaise et posés sur une tranche de brioche beurrée ou de pain au levain grillé – ou les œufs brouillés moelleux, ainsi que les omelettes savoureuses au bacon, au speck, au gruyère, au comté ou aux champignons. Tous ces plats sont de parfaits exemples de la gastronomie champenoise.

Un verre de Champagne Bollinger Spécial Cuvée ou de Champagne Soutiran Perle Noire Brut, tous deux assemblés avec une majorité de raisins noirs et vieillis sur lies pendant une longue période, présentent un perlage extra-fin ainsi qu’une complexité crémeuse, et se marient tous deux sans effort avec la texture onctueuse de ces œufs.

Pour un peu plus de luxe, vous pouvez rehausser votre omelette ou vos œufs brouillés en ajoutant un filet généreux de crème épaisse et des lamelles de truffe noire. Accompagnés d’une bouteille de Krug Grande Cuvée ou de Champagne Henri Giraud Fût de Chêne MV16, il y a fort à parier que votre mère vous demandera de renouveler la fête des mères plus souvent !

Un petit déjeuner varié au champagne

Oeufs bénédicte et omelette aux truffes au champagne

Charcuterie et fromages affinés

Le choix est aussi vaste que votre imagination : choisissez une sélection de charcuteries – comme le jambon Serrano ou de Parme, le prosciutto ou le salami – ainsi que différentes sortes de fromages au lait de chèvre, de brebis et de vache à différents stades de maturation pour transformer votre table de petit-déjeuner en table de brunch. Servez-les avec des grissinis, des crackers ou du pain au levain, et le grignotage se poursuivra probablement jusqu’en fin d’après-midi.

Le Champagne AR Lenoble Cuvée Intense Mag ou le Champagne Moussé Fils Spécial Club Meunier les Fortes Terres sont deux cuvées de Blanc de Noirs pleines de complexité et de profondeur qui se marient avec une grande variété de fromages affinés et de jambons secs.

Charcuterie and cheeses aalways make a great match with champagne
Avec un plateau de fromages et de charcuterie vous pouvez passer des longues heures à table

 

Friandises sucrées

Si votre mère est plutôt un bec sucré, vous pouvez opter pour des pâtisseries, des tartes aux fruits ou des desserts au chocolat.

Le conseil le plus important pour les accords plus sucrés est de garder un œil sur les niveaux de sucre du dessert et d’assortir le champagne en conséquence.

Lorsqu’ils sont dégustés avec des plats sucrés, les champagnes non dosés ou extra-bruts créent un contraste saisissant qui met désagréablement en valeur leur acidité et leur caractère tonique et nerveux, tandis que les styles bruts plus dosés s’intègrent plus harmonieusement car leur taux de sucre établit un pont avec la douceur de la friandise.

Un champagne brut rosé délicat et fruité, comme le Champagne Delamotte Rosé ou le Champagne de Venoge Prince Rosé, se marie à merveille avec les desserts légers aux fruits rouges, comme les tartes aux framboises avec une crème vanillée, les gâteaux aux fraises ou aux groseilles.

Si votre mère ou vous, préférez le côté le plus sucré de la vie, vous pouvez essayer un champagne sec ou demi-sec plus opulent. Ces dernières années, le style demi-sec est devenu légèrement impopulaire avec l’essor des accords gastronomiques de champagne et la tendance actuelle aux vins très secs. Cependant, un champagne sec ou demi-sec généreusement sucré reste le choix ultime pour les amateurs de gâteaux et de desserts.

Les tartes aux fruits rouges avec le champagne
La gourmandise pour finir le petit-déjeuner au champagne: une tarte aux fruits rouges !

Le Champagne Billecart-Salmon Demi-Sec ou le Champagne Deutz Demi-Sec sont tous deux un pur bonheur lorsqu’ils sont associés à des pavlovas délicatement parfumés et recouverts de baies et de fruits exotiques, ou à des tartes au citron.

Et le fruité riche et abondant du Champagne Apollonis Cuvée Marie-Léopold Sec ou du Champagne Laurent-Perrier Cuvée Harmony Demi-Sec s’accorde avec des tartes aux fruits cuits comme les tartes aux myrtilles, les gâteaux aux cerises, une forêt noire, ou même un dessert au chocolat.

champagne aux fruits rouges
Servez le champagne avec un ou deux petits fruits rouges frais pour accompagner vos desserts sans altérer l’expression unique de la cuvée choisie

Après ce tourbillon d’inspiration culinaire, allant du beurré-salé au fruité-sucré, vous êtes maintenant prêt à commencer les préparatifs : choisissez vos plats préférés, achetez les ingrédients et le champagne, et invitez votre mère.

Avec de délicieuses friandises et une bouteille de champagne spéciale à la main, la fête des mères se transformera en une célébration pour toute votre famille, ou du moins pour vous deux.

La fête des mères au champagne

 

Les cépages oubliés de la Champagne : Redécouvrir l’Arbane, le Petit Meslier, le Pinot Blanc et le Pinot Gris

Champagne-lost-grapes

En tant qu’amateurs de champagne, nous prononçons peu de mots lorsqu’un délicieux champagne inonde notre palais. Le tintement des verres, ce son que l’on apprécie tant, on ferme les yeux un court instant et on apprécie ce moment de plénitude. Cependant, lorsqu’il s’agit de conversations plus élaborées sur le champagne, notre vocabulaire tourne autour de trois mots : Pinot Noir, Chardonnay, et Meunier. La simple évocation de ces noms donne envie du prochain verre. Mais si le champagne avait plus à offrir que ces trois cépages ?

La Sainte Trinité du Champagne : Pinot Noir, Chardonnay et Meunier

Il n’est pas surprenant que les noms Pinot Noir, Chardonnay et Meunier – officieusement appelés la Sainte Trinité du Champagne – aient atteint une telle célébrité. Couvrant aujourd’hui plus de 99,6 % de la surface du vignoble champenois, ils ne cessent de titiller nos palais par leur caractère unique, leurs nuances aromatiques et leurs expressions distinctes en constante évolution, influencées par des terroirs spécifiques, des millésimes, des choix de vinification ou d’autres facteurs.

Outre la multitude de styles et de goûts que l’on peut trouver dans ces trois cépages, il existe cependant un autre micro-univers caché dans l’appellation AOC Champagne : quatre secrets bien gardés qui attendent d’être découverts par les amateurs de champagne à la recherche de cuvées confidentielles et d’une diversité effervescente hors des sentiers battus.

Les quatre secrets les mieux gardés de la Champagne : Arbane, Petit Meslier, Pinot Blanc et Pinot Gris

Ne représentant pas plus de 0,3 % de la surface totale du vignoble, les quatre rares cépages que sont l’Arbane, le Petit Meslier, le Pinot Gris et le Pinot Blanc sont souvent mis sous le tapis ou plutôt sous les crayères de la Champagne, alors que la loi sur l’appellation répertorie bien sept cépages officiels pouvant être utilisés pour la production de champagne depuis 1927, et non trois seulement comme beaucoup le supposent.

Si l’on considère la longue histoire de la région, on constate que ces quatre raisins ont été progressivement remplacés par d’autres variétés plus productives en l’espace d’un siècle, mais ces dernières années, quelques vignerons et maisons de champagne ont redécouvert leur intérêt pour rajeunir le goût presque oublié de ces quatre fabuleux cépages.

Certains de ces producteurs ont la chance de posséder de vieilles vignes datant de près d’un siècle ; d’autres ont introduit l’Arbane, le Petit Meslier, le Pinot Blanc ou le Pinot Gris dans leurs vignobles.

Arbane_Ampélographie
Illustration du cépage Arbane blanc par Jules Troncy dans l’ouvrage « Ampélographie : traité général de viticulture » publié sous la direction de P. Viala & V. Vermorel avec la collaboration de A. Bacon, A. Barbier, A. Berget [et al.] – Date de l’édition originale : 1901-1910

Les cépages oubliés de la Champagne

Au siècle dernier, ces quatre cépages ne produisaient pas les mêmes styles de champagne que nous connaissons et aimons aujourd’hui. Sous le climat le plus septentrional de la Champagne, ces cépages précoces ont souffert de fortes gelées de printemps pendant le débourrement, de conditions météorologiques défavorables pendant la floraison qui ont provoqué le millerandage – le développement de petites baies vertes incapables de mûrir – ainsi que de mois d’été nuageux et pluvieux entraînant une mauvaise nouaison, appelée coulure, ou pourriture.

A cause de cela et de la forte sensibilité de ces raisins aux maladies, les viticulteurs se retrouvaient souvent avec des récoltes inégalement mûres et de faibles rendements au moment des vendanges. C’est la principale raison pour laquelle ces quatre cépages étaient généralement utilisés dans les assemblages plutôt que dans les champagnes à cépage unique.

PinotBlanc_Ampélographie
Illustration du cépage Pinot blanc par Jules Troncy dans l’ouvrage « Ampélographie : traité général de viticulture » publié sous la direction de P. Viala & V. Vermorel avec la collaboration de A. Bacon, A. Barbier, A. Berget [et al.] – Date de l’édition originale : 1901-1910

Arbane, Petit Meslier, Pinot Blanc et Pinot Gris dans les assemblages

L’Arbane et le Petit Meslier, par exemple – deux cépages à forte acidité et aux arômes plutôt dominants – apportent de la vivacité et de la fraîcheur aux vins trop mûrs et un peu lourds dans les millésimes chauds, et créent de la profondeur aromatique grâce à leurs arômes épicés et herbacés s’ils sont utilisés à petites doses qui ne domineront pas l’assemblage.

Le Pinot Gris, quant à lui, apporte du volume, du corps et une complexité généreuse aux millésimes moins expressifs, tandis que le Pinot Blanc apporte un fruit délicat et charmant et une fraîcheur douce qui rendent les champagnes plus accessibles dans leur jeunesse.

Malgré toutes les possibilités qu’offraient l’Arbane, le Petit Meslier, le Pinot Gris et le Pinot Blanc dans le processus d’assemblage, ils se sont avérés difficiles à manier tout au long de la saison de croissance et ont fini par disparaître des vignobles au fil du temps, les viticulteurs les remplaçant parcelle après parcelle par le Pinot Noir, le Chardonnay ou le Meunier pour sécuriser leurs rendements et, finalement, leurs revenus.

PinotGris_Ampélographie
Illustration du cépage Pinot gris par Jules Troncy dans l’ouvrage « Ampélographie : traité général de viticulture » publié sous la direction de P. Viala & V. Vermorel avec la collaboration de A. Bacon, A. Barbier, A. Berget [et al.] – Date de l’édition originale : 1901-1910

Un nouvel avenir pour les cépages oubliés

Heureusement, ces cépages n’ont jamais totalement disparu de la Champagne. La nostalgie et la curiosité de certains, ainsi que les nombreux millésimes plus chauds des deux dernières décennies ont encouragé une nouvelle génération de producteurs à donner à ces cépages presque oubliés une nouvelle chance de s’épanouir sous des étés plus chauds et dans le cadre de techniques modernes de gestion des vignobles.

Des cuvées passionnantes, vivantes et d’une puissance rafraîchissante, sont le résultat convaincant de courageux pionniers champenois qui croient au grand potentiel de ces cépages et qui continuent à enrichir la diversité du vignoble champenois. Nous sommes fiers d’en avoir plusieurs dans la famille Envie de Champagne.

Le dévouement de ces vignerons a inspiré d’autres producteurs pour planter, greffer et assembler de nouvelles cuvées qui dorment actuellement dans les caves champenoises et verront le jour dans les années à venir.

En attendant, vous pouvez déguster une délicieuse sélection de ces secrets bien gardés de la Champagne à base d’Arbane, Petit Meslier, Pinot Blanc ou Pinot Gris dans notre boutique :

Champagnes mono-cépage

Champagnes multi-cépages

  • Cuvée „Quattuor“ de Champagne Drappier : Cette cuvée, élaborée à partir des quatre cépages Blancs : Arbane, Petit Meslier, Pinot Blanc, et Chardonnay met en avant l’harmonie intemporelle et la délicate fraîcheur fumée de ces cépages.

Champagnes de complantation

« Mourir peut attendre », James Bond et Champagne Bollinger

coffret-bollinger-007

Mourir peut attendre, 25ème opus de 007, sortira sur les écrans français demain ! Le film, produit par EON Productions, la MGM et Universal Pictures International, réalisé par Cary Joji Fukunaga, met en vedette Daniel Craig, qui revient pour son 5e et ultime film en tant que James Bond. Le pitch? « Bond a quitté ses fonctions et profite d’une vie tranquille en Jamaïque. Sa paix est de courte durée lorsque son vieil ami Felix Leiter de la CIA se présente pour lui demander de l’aide. Sa mission de sauvetage d’un scientifique kidnappé s’avère bien plus dangereuse que prévu, conduisant Bond sur la piste d’un mystérieux méchant armé d’une nouvelle technologie dangereuse. » Heureusement Champagne Bollinger est là !

Champagne Bollinger et James Bond, une collaboration mythique

Champagne Bollinger apparaît pour la toute première fois aux côtés de James Bond dans le roman de Ian Fleming Les Diamants sont éternels, publié en 1956. Côté cinéma c’est en 1973 que Bollinger apparaît pour la première fois dans Vivre et Laisser Mourir.

Vivre et Laisser Mourir . Source photo : Agence MCG Communication

La rencontre en 1973 entre Albert R. « Cubby » Broccoli, l’un des producteurs de la saga James Bond au cinéma et Christian Bizot, alors Directeur Général de Champagne Bollinger, devait déboucher sur une amitié sans doute éternelle entre les deux familles, et pérenniser une association finalement évidente et naturelle entre ces deux mythes qui partagent nombre de valeurs, comme l’excellence, le caractère, et l’élégance.

C’est en 1979, avec la sortie de Moonraker, que Champagne Bollinger devient le champagne officiel du célèbre agent secret britannique.

Champagne Bollinger 007 Edition limitée Millésimé 2011

A l’occasion de la sortie de « No time to die », la Maison Bollinger avait créé une cuvée en édition limitée il y a deux ans. Ce petit bijou, produit à une dizaine de milliers d’exemplaires arbore le nombre « 25 » formé à partir des titres des précédents films qui s’enchevêtrent et composent également le décor de la vitre de son coffret en bois. 2011, l’année est atypique et elle inspire Gilles Descôtes, Chef de cave de la Maison. Le champagne est issu exclusivement des Grands crus de Pinot noir complexes, puissants et harmonieux, du village d’Aÿ. C’est la première fois que Bollinger élabore une cuvée issue uniquement de ce cru historique, où la Maison est implantée depuis sa création en 1829.

Longtemps repoussé à cause de la crise sanitaire, le film sort enfin en salle, et pour l’accompagner, la Maison Bollinger a décidé d’habiller le coffret de la Spécial Cuvée de James Bond et de son Aston Martin, coffret réservé aux marchés internationaux car la loi Evin ne permet pas la mise en vente de ce packaging en France…

La navette spaciale Bollinger

Pour célébrer leurs 40 ans de partenariat, Champagne Bollinger et 007 rendent hommage à leur héritage commun et revisitent la navette spatiale. Dans le film, James Bond enquête sur la disparition de la navette spatiale américaine « Moonraker » et se retrouve dans l’espace. Créée par le légendaire chef décorateur Ken Adam et suivant les dessins originaux du designer Eric Berthès, à l’époque, l’objet représentant la fameuse navette, est conçu en étain plaqué de bois noble extrêmement luxueux et renferme un seau en cristal de Saint Louis teinté couleur flanelle, ainsi qu’un magnum de Bollinger millésimé 2007. Mise à prix du coffret à 5 007 € pour 407 exemplaires produits.

Brut 2009 Edition Limitée 007 Spectre Magnum

Pour célébrer la sortie du film « Spectre » en 2015 , Bollinger Champagne avait créé une nouvelle bouteille millésimée 2009 en édition limitée, inspirée de l’univers de Bond. Trois tailles de l’édition SPECTRE étaient disponibles, la bouteille classique de 75cl, le Magnum de 150cl toujours disponible chez Envie de champagne et le Jéroboam (300ml). L’assemblage « Bollinger Spectre Limited Edition » est composé à 68% de Pinot Noir et à 32% de Chardonnay élévé dans des petits fûts de chêne anciens . 5 crus composent cet assemblage. Le Pinot Noir venant à 39% du village de Aÿ et 29% de Verzenay. Pour le Chardonnay: Mesnil-sur-Oger à 16%, Avize 8% et Cramant à 8%. Jérôme Philipon, Président de Champagne Bollinger : « Notre édition limitée est une occasion unique de découvrir cette rare expression du millésime 2009 de Bollinger, présentée dans un coffret cadeau innovant inspiré de l’élégance légendaire de l’agent 007.»

La version 75cl, à ce jour plus disponible, était emballée dans une glacière noire et argent, inspirée par le smoking et l’élégance classique qui caractérise James Bond. Conçue par l’agence de design Carré Basset, elle maintenait la bouteille au frais pendant 2 heures après réfrigération. La grande classe !

bollinger-007-sprectre-millesime

 

« Les Fleurs » des champagnes Beaumont des Crayères

BdC_Fleur de Meunier 2014

Les maîtres-mots des champagnes Beaumont des Crayères sont élégance et subtilité. Située dans la commune de Mardeuil, au cœur des coteaux de la vallée de la Marne à côté d’Epernay, la coopérative Beaumont-des-crayères accorde un soin rigoureux à la vinification et à l’assemblage de ses cuvées. Rencontre avec Salomé Bastié, Chargée de mission marketing et communication pour Beaumont des Crayères, qui nous dévoile les nouveaux millésimes et nouvelles cuvées de leur prestigieuse gamme « Les Fleurs ». 

Salomé Bastié, quand débute l’histoire de la coopérative Beaumont-des-Crayères ?

En 1955, avec des vignerons, qui souhaitaient se réunir, mettre leur terroir exceptionnel en lumière, et créer une Maison indépendante et engagée pour commercialiser leurs vins. Encore aujourd’hui, nous avons plusieurs générations d’enfants et de petits-enfants des adhérents originels. Actuellement, nous avons 230 adhérents, une partie en double actif, ce qui signifie que certains travaillent à côté ou sont à la retraite, au total cela représente entre 70 et 80 hectares de vignes. Les surfaces différentes en fonction des adhérents, certains peuvent avoir 5 ares, d’autres 5 hectares reparties sur Epernay, DameryCumières, Hautvillers et Dizy, ainsi qu’à PierryVinay et Epernay…

D’où vient le nom de « Beaumont des Crayères » ?

Beaumont, c’est le nom d’un des plus beaux coteaux que nous possédons sur la commune de Mardeuil, et crayères pour les sols crayeux de la vallée de la Marne.

Votre cépage phare est le Meunier, comment le travaillez-vous ?

Nous avons développé un savoir-faire autour de ce cépage-là en effet. Le Meunier est le cépage que nous retrouvons dans tous nos assemblages de façon la plus importante, ainsi qu’une cuvée en 100 % Meunier. Le Meunier parce que dans la vallée de la Marne, c’est le cépage qu’on retrouve particulièrement. 

Combien de gammes de champagne avez-vous chez Beaumont-des-crayères ?

Nous avons deux gammes avec 13 cuvées au total. La gamme « Les Grands » avec 5 cuvées et la gamme « Les Fleurs » avec 4 cuvées. Nous produisons en plus 2 éditions limitées (un rosé et un brut) et 2 autres cuvées prestiges. La 1999, destinée surtout au Japon, et 1998, des cuvées de la Collection privée.  

Produisez-vous une cuvée en bio ?

Non, pas de cuvée spécialement bio, en revanche, on propose à nos adhérents de se certifier HVE (Haute valeur Environnementale) et VDC (Viticulture Durable en Champagne) via notre service viticole. Les vignes qui seront certifiées seront bien entendu valorisées par rapport à celles qui ne le sont pas. C’est très récent, nous avons lancé ce service depuis janvier 2021. Le but est de les guider au mieux vers ces démarches environnementales. 

Vous avez un service viticole dans la coopérative en quoi cela consiste ?

Nous proposons aux adhérents qui n’ont pas la possibilité de le faire, de s’occuper de leurs vignes à leur place. Ils en restent propriétaires bien sûr, mais nous suivons pour eux, l’évolution de la vigne, du raisin, la taille, et toute la culture dans sa globalité. C’est interessant pour nous, comme ça nous allons plus loin que « juste » voir arriver les raisins après la vendange. Nous engageons également d’autres services comme celui de la conversion vers des agricultures plus durables. 

Y a-t-il déjà des adhérents que cette démarche de conversion à l’Agriculture Biologique intéresse ?

Oui, il y a des adhérents qui ont passé le cap. Certains sont plus frileux, parce que ça indique aussi des coûts importants pour eux, mais c’est un travail que nous faisons parce que petit à petit, nous savons que cette culture va devenir obligatoire. Le fait qu’ils ne soient pas seuls, ça aide aussi à passer cette étape. 

Sur la gamme « Les Fleurs », tous les millésimés sont en 100 % cœur de cuvée pouvez-vous expliquer ce que c’est ?

Quand on presse le raisin juste après la vendange, il y a la première presse, donc le premier jus, c’est un jus avec des arômes plus vif. Le cœur de cuvée, c’est le 2e jus, avec des arômes plus ronds, plus noble, plus recherché pour avoir le véritable cœur du raisin.

Les champagnes « Les Fleurs » vieillissent au minimum 5 ans, est-ce une règle obligatoire ?

C’est surtout en fonction du millésime. Notre chef de cave, avant de sortir un millésime va le goûter, et en fonction de ce qu’il pense être le mieux à l’image de la maison, le sortira ou attendra encore un an ou deux. Il pourrait très bien sortir un 2014 avant un 2013 si ça lui semblait être le plus judicieux.

BdC_Fleur Blanche

Pourquoi le nom « Les Fleurs » pour cette gamme ?

Notre emblème étant la rose, la reine des fleurs, nous avons donc pensé associer chaque fleur à une cuvée de la gamme. Par exemple la fleur blanche, pour le Blanc de blanc, la fleur de Meunier pour le 100 % Meunier, la fleur noire et la fleur de prestige. Utiliser notre blason et y lier un terme qui fait penser à l’assemblage ou au 100 %. 

Les Fleurs blanches 2013 prennent la place du millésime 2012, comment est cette nouvelle cuvée ?

C’est en effet un millésime 2013, que nous avons changé il y a 3 mois. C’est un assemblage de Blanc de Blancs millésimé en 100 % Chardonnay. Le nez appelle l’ananas confit, les zestes d’orange et la brioche toastée. C’est un assemblage de Blanc de Blancs millésimé en 100 % Chardonnay. C’est ample et aérien.

La Fleur de Meunier est un millésime 2012, c’est un peu votre cuvée phare ?

La bouche est ronde, fraîche et douce. C’est un champagne brut nature, sans aucun dosage et vieilli 5 ans. C’est une cuvée qui mérite d’être placée en premier dans un repas si vous dégustez plusieurs champagnes. Mais elle peut bien se marier, si c’est la seule à être dégustée, sur des sushis, tartares ou fruits de mer grâce à sa bouche vive et pure.

La Fleur Noire Blanc de Noirs est millésimée 2012 également ?

Oui aussi, et c’est un Blanc de Noirs, mais 100 % Pinot noir. C’est une cuvée puissante en bouche aux arômes de pêche de vigne et de cerise, valorisée par des notes citronnées et torréfiées. Elle peut être sublimée par un magret de canard ou des viandes rouges sans problème. Pour la petite anecdote, c’est la cuvée préférée de notre président Jean Plancon.

La Fleur de Prestige est en revanche sur un millésime 2009 et sur un assemblage ?

Oui, la cuvée Fleur de Prestige 2009, est un 50 % Chardonnay, 40 % Pinot noir et 10 % Meunier. Elle peut tout à faire se déguster avec des viandes blanches et des desserts. 2009, c’est un vieux millésime avec des notes de fruits secs, de pommes, des agrumes confis, avec des desserts frais s’associe très bien.

Des accords autour d’un repas ont été proposés autour de cette gamme « Les Fleurs », quels sont-ils ?

Un tempura de fleurs de courgette, sauce dashi et huile de verveine. La cuvée Fleur Noire Blanc de Noirs 2012 a été servie en entrée avec des cerises tomates, pickles oignon et tarte fine de tomate et pesto. Le Fleur de Prestige blanc millésimé 2009 en dessert avec un crumble de sésame noir, glace miso, abricot rôti au miel, tuile sésame, coulis abricot et calamentie. 

Le festival Les Nuits de Champagne 2021

logo-nuit-champagne

Créées en 1988 à l’initiative de la Ville de Troyes, du Conseil Général de l’Aube et du Conseil Régional de Champagne-Ardenne, l’événement incontournable Les Nuits de Champagne fête sa 34e édition cette année. Initialement, les partenaires co-fondateurs choisissent le thème généraliste de « la voix”, ouvert à l’ensemble des répertoires musicaux . « Il s’agit alors de prendre le temps d’associer le public à la recherche d’un projet artistique original« .

Depuis 2017, l’équipe du festival décide de réactualiser le concept initial en proposant au public « un voyage en chansons dans un univers artistique inspiré de répertoires croisés d’artistes de plusieurs générations, pour des Nuits qui chantent plus que jamais. » Une thématique, un genre ou une destination poétique illustrée ou inspirée  que le festival parcourt en chansons mais aussi à travers des expositions, des rencontres entre livres et chansons, des projections, lectures, du théâtre, et même de la danse. Tous les arts sont les bienvenus. Depuis, avec ses grandes têtes d’affiche, les Nuits de Champagne offrent à la ville de Troyes et à la Champagne tout entière un emblème prestigieux comme Renaud, Claude Nougaro, Charles Aznavour, Francis Cabrel, Bernard Lavilliers…

Chaque nouvelle édition du festival prend les couleurs de l’invité d’honneur, programmant des artistes avec leurs influences, tendances et préférences. Cette année la ville de Troyes accueille donc Les Nuits de Champagne du 24 au 30 octobre 2021 sur le thème « De Gainsbourg à Brest, des Nuits qui chantent » avec Miossec et initialement Jane Birkin finalement absente pour soucis de santé. Le festival est une invitation à découvrir ou redécouvrir le répertoire de Serge Gainsbourg et à plonger au cœur de sa sensibilité et sa poésie. Alternant têtes d’affiche et talents en devenir, les concerts se dérouleront dans différents lieux de la ville. Le clou du festival étant le retour du Grand Choral composé d’environ 900 choristes amateurs venus de partout en France et de pays francophones et qui interprètent les plus belles chansons de l’invité.

nuits-champagne

Programme des Nuits de Champagne

La programmation de cette 34ème édition des Nuits de Champagne, fait la part balle à la chanson francophone, avec 5 jours de concerts autours des influences jazzy et manouches de Thomas Dutronc, la chanson rock électro de l’ex-Louise Attaque Gaëtan Roussel, devenu un pilier inspiré de la scène française, ou celle folk-rock de Miossec revisitant son 1er album culte « Boire », étendard de toute une génération, le rap élégant, mélodique et puissant de Gaël Faye, la variété pop engagée de Hoshi, le jazz vocal et lumineux de Madeleine Peyroux, puis de la fête folk trad’actuelle,  du hip hop féminin et jusqu’au métal grunge de Pogo…

Sans oublier l’inauguration des Nuits de Champagne avec les créations polyphoniques des 700 collégiens chanteurs du Choeur de l’Aube, le Grand choral, pour une odyssée en chanson de Gainsbourg à Brest en interprétant vingt titres de sa composition lors de trois représentations.

programmation*nuits-champagne

 

 

Top départ des vendanges 2021 en Champagne

vendanges-cagette

Il est encore tôt pour déterminer de manière précise tous les impacts sur le futur millésime 2021. Les Grands Crus pourront certainement endurer les conséquences d’une faible production pour le millésime 2021 compte tenu de leur solidité et de leur renom, la situation sera en revanche plus compliquée pour les petites propriétés et les vignerons indépendants. Le gouvernement a annoncé l’activation du régime de calamité agricole et lance un plan d’actions pour soutenir financièrement la filière dans les prochains mois.

2021 aura en tout état de cause un rendement plus faible que ces deux dernières années. Aujourd’hui, on sait qu’une grande partie du rendement de la vendange 2021 ne sera pas constituée de « fraîche », c’est-à-dire des raisins de l’année, mais de vins sortis de la réserve individuelle.

Compte tenu des conditions climatiques, très difficiles cette année, le millésime 2021 s’annonce douloureux. La production de vin se situera à un niveau historiquement bas en raison d’un épisode sévère de gel printanier, et sera affectée aussi par les maladies de la vigne comme l’oïdium et le mildiou, favorisées par une météo estivale pluvieuse. La récolte devrait être en baisse de 24 % à 30 % en 2021, a annoncé le Ministère français de l’Agriculture qui évoque « un niveau de rendement d’une faiblesse jamais vue depuis 45 ans« .

Concernant la Champagne, les premiers coups de sécateurs ont été donnés dans l’Aube, et dans la Marne depuis ce jeudi 9 septembre à Villers-Franqueux, Trois-Puits ou encore Rueil notamment pour le cépage Meunier. 

Top départ des vendanges

Les vendanges en France se déroulent classiquement de fin août à octobre, mais elles peuvent varier en fonction du cépage, du climat de la région, des coteaux, ou plaines sur lesquels poussent les raisins, le type de vin souhaité et l’exposition au soleil favorisant la maturité des raisins. Elles peuvent s’étaler durant plus d’un mois lorsque les conditions le permettent.

La météo est un élément CAPITAL qui entre en compte pour les dates des vendanges, mais aussi pour en déterminer leur durée. Certains épisodes climatiques peuvent être salvateurs, d’autres peuvent ruiner la récolte comme nous l’avons vu cette année.

Les raisins destinés aux vins blancs secs, aux vins rouges sont vendangés à peu près au même moment selon les régions, les raisins destinés aux vins de vendanges tardives sont récoltés en octobre après avoir mûri longuement au soleil afin de gagner en sucrosité. Ceux consacrés aux vins liquoreux issus de sélections de grains nobles sont ramassés, grain par grain, une fois atteints de pourriture noble et par tris successifs, au début de l’automne. Quant aux vins de glace, ils sont réalisés à partir de baies gelées, ramassées de nuit, en plein hiver.

La maturité du raisin

Les vendanges sont lancées dès lorsque les raisins affichent des niveaux de sucre satisfaisants. Ils offrent ainsi un équilibre avec les autres composants, notamment les acides.

Le réfractomètre est un appareil permettant de mesurer la bonne teneur en sucre du raisin sinon certains vignerons se fient à leur expérience en analysant la couleur des peaux et en goûtant les grumes. Cette étape permet de déterminer l’équilibre entre acidité et sucrosité et de croquer dans les pépins pour voir si leur essence convient.

Vendanges à la main ou à la machine

Les dates de début de la cueillette 2021 par commune et par cépage sont sorties il y a quelques jours, vous pouvez les retrouvez ici : Toutes les dates de la vendange 2021

La vendange reste traditionnelle en Champagne, car les contraintes de respect des raisins sont les mêmes qu’au XVIIIe siècle. La période des vendanges est d’environ 3 semaines. Elle est liée à la très faible durée de maturité optimale du raisin. De plus, les différents cépages champenois arrivent quasi en même temps à maturation. On compte, en moyenne 120 000 vendangeurs sur tout le territoire. Près de 100 000 saisonniers sont logés et nourris chaque année par les vignerons et les maisons. Les équipes de vendangeurs s’appellent les “hordons”.

vendangeur2021

Vendanges vertes et vendanges tardives

Les vendanges dîtes « vertes » interviennent avant les vendanges classiques et permettent, en coupant une partie des grappes présentes sur le pied de vigne, de concentrer les arômes de celles qui vont rester. On réduit donc la quantité pour augmenter la qualité.

Les vendanges tardives interviennent plus tardivement que les autres. Il en résulte un raisin dit en « surmaturité », c’est-à-dire avec des taux de sucres plus élevés, donc avec un potentiel alcoolique supérieur. Ces vendanges tardives sont particulièrement indiquées dans le cas où l’on souhaiterait produire un vin sucré, moelleux ou liquoreux

Le millésime 2021 ?

Il est encore tôt pour déterminer de manière précise tous les impacts sur le futur millésime 2021. Les Grands Crus pourront certainement endurer les conséquences d’une faible production pour le millésime 2021 compte tenu de leur solidité et de leur renom, la situation sera en revanche plus compliquée pour les petites propriétés et les vignerons indépendants. Le gouvernement a annoncé l’activation du régime de calamité agricole et lance un plan d’actions pour soutenir financièrement la filière dans les prochains mois.

2021 aura en tout état de cause un rendement plus faible que ces deux dernières années. Aujourd’hui, on sait qu’une grande partie du rendement de la vendange 2021 ne sera pas constituée de « fraîche », c’est-à-dire des raisins de l’année, mais de vins sortis de la réserve individuelle.

Champagne Blanc de blancs Charles Heidsieck

blanc-de-blancs-champagne

Champagne Charles Heidsieck est une des premières Maisons de négociant à démontrer sa passion pour le Chardonnay en élaborant un Blanc de Blancs issu de la vendange 1949. Dans les archives, on peut encore y retrouver des étiquettes de mono-crus, un Mesnil de la Côte des Blancs de 1906. 

Puis, dans l’historique, la maison a eu des Blanc de Blancs millésimés, non millésimés et depuis 1983 la cuvée Blanc des millénaires, millésimée également, mais avec la recette précise de 20% de 5 crus de la côte des blancs : « Oger pour son onctuosité et sa structure, Le Mesnil-sur-Oger pour son équilibre, Avize pour sa minéralité, Cramant pour sa complexité et Vertus pour sa fraîcheur et ses notes finales. »

Il y a quelques années encore, il y avait un grand absent dans la gamme de vins proposée par la Maison : une cuvée 100% Chardonnay, un Blanc de Blancs pour les amateurs de vins frais, légers et tendus avec les velléités, selon Cyril Brun chef de caves, de devenir la cuvée identitaire de la Maison. 

Cyril brun, pourquoi créer un nouveau Blanc de blanc ?

L’idée est de se dire de rajouter dans notre gamme, un Blanc de blancs, mais qui ait suffisamment de distance avec la Cuvée des millénaires et pour autant, il ne fallait pas perdre la signature Charles Heidsieck. Nous cherchions à créer un mouton à 5 pattes en fait ! Avoir ce côté acidulé, rafraîchissant et minéral d’un Blanc de Blancs jeune, presque désaltérant au sens noble, et en même temps, avec du gras, du soyeux, de la texture, et des bulles extrêmement fines.

Comment l’avez-vous travaillé ?

Nous avons choisi des crus que nous connaissons très bien qui font partie de la cuvée des Millénaire notamment Oger et Vertus parce que ce sont des vrais éléments signatures, qui donnent des Chardonnay corpulent, avec de l’acide, de la mâche et un peu de gras.
Nous cherchions aussi quelques singularités, nous sommes donc allés à Villers-Marmery, qui est un village à la façade est du croissant de la Montagne de Reims avec des vins très droits et ciselés, et à l’opposé, nous sommes allés sur Montgueux, la butte à l’ouest de Troyes où les Chardonnays sont généreux et exotiques. C’est donc un vin charnu, généreux avec un côté ciselé et seyant qui en fait un joli Blanc de blancs d’apéritif.

Utilisez-vous du vin de réserve pour ce champagne ?

Oui, nous utilisons 20 % de vins de réserve. C’est notre vin dans lequel nous avons le moins de vins de réserve, puisque nous voulions l’axer sur la fraîcheur, et la jeunesse, même si on est sur une base 2014.

C’est donc plutôt un champagne d’apéritif que gastronomique ?
Oui, mais ne nous mentons pas, si vous lui servez une belle entrée à base de poissons, comme un carpaccio de Saint-Jacques, des langoustines, des huîtres crues, une cuillère de caviar, ça fonctionne très bien.


Vous pouvez retrouver les champagnes Charles Heidsieck sur Envie de champagne   et l’histoire de la Maison Charles Heidsieck sur un précédent article du magazine « Champagne Charles Heidsieck, le phénix qui renaît de ses cendres« 

P.181, le champagne bio de chez Canard-Duchêne

CUVÉE P.181 CANARD-DUCHÊNE

Canard-Duchêne est fondé en 1868, avec le mariage de Léonie Duchêne, vigneronne, avec Victor Canard, tonnelier. Avec le temps, la Maison a changé de mains plusieurs fois, et fini par être rachetée par le groupe Alain Thiénot en 2003. À l’époque, Canard-Duchêne est connu de tous les Français, mais est tombée en désuétude. La marque prend le pari de (re) mettre au goût du jour, le style Canard-Duchêne, et de s’orienter vers des canaux où elle n’était pas : l’export et le CHR (Cafés, Hôtels, Restaurants). Depuis, le travail a été énorme, le style a évolué, la gamme a été élargie et le style rafraîchi.

Aujourd’hui Canard-Duchêne est novatrice en Champagne, comme avec sa cuvée bio P. 181 lancée en 2009 par Laurent Fédou, chef de caves de la Maison.

Laurent Fedou CANARD-DUCHÊNE

Laurent Fédou, comment avez-vous lancé votre première cuvée bio ?

Aujourd’hui, tous les négociants découvrent le bio, mais en 2009, j’avais un bon ami qui s’appelait Bruno Michel, qui était vigneron bio et qui nous vendait des raisins sur le bord de ses parcelles, il n’était pas certain que le reste soit vraiment bio. Nous avons beaucoup travaillé ensemble pour convertir l’ensemble de son vignoble en bio. Et nous nous sommes dits avec Canard-Duchêne que c’était ça qu’il fallait faire, se lancer sur un marché où personne n’était. Cette parcelle est devenue la 181, de 7 hectares sur Verneuil. Nous complétons la cuvée par d’autres vignerons livreurs qui ont suivi la maison dans la démarche bio. 

Combien de vignerons avez-vous aujourd’hui qui travaillent pour Canard-Duchêne ?

Environ 150.

Combien travaillent en bio ?

C’est moins de 10. Nous sommes très sélectifs. Nous avons plus de propositions de vente de raisins bio que nous voulons en acheter. Quelqu’un qui nous dit « je me convertit en bio », ok, mais revenez dans 5 ans. Nous ne souhaitons pas nous approvisionner chez des néo-convertis vers le bio. La conversion bio en réalité ce n’est pas seulement 3 ans, ça prend beaucoup de temps. Le peu de vignerons avec qui nous travaillons en bio, nous leur faisons une confiance absolue. Nous contrôlons cependant régulièrement, avec des prélèvements d’échantillons de toutes les citernes que nous congelons et analysons. Nous sommes aujourd’hui, le plus grand producteur négociant de champagne bio.

La parcelle 181 appartient au groupe Canard-Duchêne ?

Oui, c’est la parcelle la plus facile à convertir en bio, parce qu’elle n’a pas de voisin, cela réduit les risques de contamination par les traitements des vignerons aux alentours.

Comment travaillez-vous cette cuvée ?

Tous nos Chardonnays fermentent sous-bois, soit 40 % du volume. Nous ne cherchons pas à faire un champagne boisé, mais plutôt à trouver la complexité avec le bois. Il apporte comme un côté épicé. 

Quel est le profil de cette cuvée P.181?

Je dirais, éclatant de fruit frais. Nous sommes sur une base de vendange 2018, avec 42 % de Pinot noir, 36 % de Chardonnay et 21 % de Meunier. À l’ouverture, ça sent le fruit jaune, c’est très sur les ananas, les abricots…. Les champagnes bios ne sont pas différents en réalité, mais à chaque fois, je perçois une fraîcheur aromatique différente. Je ne l’explique en rien, mais peut-être que le raisin vit différemment son cycle et s’exprime donc autrement. C’est comme si on avait enlevé un buvard sur la fraîcheur. Ce sont des vins résolument frais.
Un vin réussi pour moi, c’est un vin qui est équilibré entre le nez et la bouche. Sur la bouche de cette cuvée P. 181, nous restons sur une explosion de fruits, fidèle au nez. C’est tendu et frais et à l’aération, on découvre d’autres arômes qui vont vers les pamplemousses et ananas un peu plus cuits.

bio-champagne-canard-dechene

Vous avez gardé ce vin en extra-brut, pourquoi ce choix ?

Ce n’était pas une volonté de départ, mais c’est en dégustant à l’aveugle, en ordre aléatoire sur des dosages différents, qu’en extra-brut, ce vin s’exprimait le mieux. L’évolution du climat champenois fait que les vins ont moins besoin de sucre qu’il n’y a quelques temps. Ce choix était osé pour Canard-Duchêne, puisque l’extra-brut ce n’est pas forcément le territoire non plus, des négociants.

Y a-t-il une vraie demande des consommateurs pour le bio ?

Très forte aujourd’hui. Les premières années étaient très difficiles. Quand nous avons lancé la cuvée P. 181, elle ne trouvait pas son consommateur. Être négociant et bio, ça crée le doute. Le positionnement marketing de la bouteille n’était pas très bon non plus, mais depuis quelques années, il y a une demande extrêmement forte. Nous en sommes presque à contingenter nos bouteilles pour en avoir pour tout le monde.

Envisagez-vous d’autres cuvées bio, ou d’autres évolution dans ce sens ?

Nous réfléchissons, sur la conversion d’autres parcelles, mais ce n’est pas simple et ça prend beaucoup de temps. Mais nous n’irons pas créer une gamme complète en bio. Nous avons déjà P. 181 que nous produisons en grande quantité, et avec une très belle qualité.
Notre but est de maintenir cette qualité sur cette jolie cuvée.